• estellebochert

6 lois du temps pour gagner en productivité et dégommer ta frustration de fin de journée !



Pourquoi as-tu le sentiment de n’avoir « rien » fait quand arrive le soir ?


Est-ce que le problème ne serait pas plutôt

« je n’ai rien fait qui me fait plaisir,

qui m’emmène vers ce qui est important pour moi,

qui me permettra d’atteindre ce que je veux vraiment ? »


Parce qu’on est d’accord, tu ne te roules pas les pouces toute la journée avachie sur ton canap’ à regarder la dernière saison Netflix de « Manifest »

(oui mes filles me harcèlent pour que je la regarde, pour le moment je résiste).


Non. Toute la journée tu es active, à la maison, au boulot, tu as des tas de tâches à gérer.

  • Tellement que tu ne sais pas par quoi commencer,

  • Tellement que parfois tu oublies,

  • Tellement qui prennent plus de temps que prévu,

  • Tellement qui sont imprévues….

  • Tellement qui font que tu es complètement lessivée le soir !

Tu as donné de ta personne, tu ne t’es pas économisée, mais la frustration de l’inachevé est là.



Mais alors où est ce que ça pêche ?

Pourquoi as-tu le sentiment que tes journées pourraient être plus productives ?


📍Une liste de tâches à rallonge.

Tu fonctionnes avec une todolist que tu établies le lundi en listant tout ce que tu vas devoir faire et tu attaques ta journée pleine d’énergie avec la première tâche sur ta liste.


Au fil de la journée ta liste se rallonge toujours un peu plus, car tu penses à de nouvelles choses à faire.


Finalement à la fin de la journée, cette liste est encore plus longue que le matin, même si tu as coché quelques lignes !


📍Ton éparpillement

Tu n’arrives pas à rester concentrée sur une seule tâche, ton cerveau switch du truc à un autre.


Tu as 10 onglets ouverts sur ton Pc, les notifications arrivent vitesse grand V sur ton smartphone.


Tu penses à 20 choses en même temps.


Tu penses qu’être réactive est le meilleur moyen de ne pas perdre ton temps et d’être appréciée pour ton efficacité


📍Une tendance à tout accepter

Toujours prête à dire oui, à satisfaire les besoins et urgences des autres.


Tu acceptes tout et du coup tu prends du retard sur l’encours et te surcharges de travail supplémentaire.


📍Ton syndrome de la Wonderwoman.

gif

Il faut que tout soit parfait.


Tu passes le plus clair de ton temps à lire et relire pour corriger la moindre coquille dans tes dossiers.


Tu ne supportes pas le moindre défaut.


Il ne faudrait pas que tu passes pour quelqu’un de désinvolte.


Perfectionnisme quand tu nous tiens !


📍Une pause est une perte de temps

La pause-café ? très peu pour toi !


Si tu te reposes tu es certaine que tu vas prendre du retard et que tu n’auras pas terminé ce soir !


Tu es capable de rester devant ton écran pendant des heures, préférant t’arracher les cheveux sur un blocage plutôt que d’aller t’aérer 10 min.


📍Ton besoin de tout maitriser.

Tu veux que tout passe par toi, et tu as du mal à confier un dossier, une tâche à quelqu’un parce que tu penses :

  • J’irai plus vite si je le fais

  • Je vais perdre du temps à lui expliquer comment faire

  • Il/elle ne fera pas comme moi et je vais de toutes façons devoir repasser derrière.


Alors ! Ose me dire que tu n’as jamais été dans une ou plusieurs de ces situations !


Moi je les ai expérimentées toutes et parfois aujourd’hui encore les mauvaises habitudes réapparaissent mais j’ai trouvé grâce aux lois du temps certaines clés pour ne plus les laisser s’installer ….


Allez ! je t’explique :


📍« Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement ». Loi de Parkinson

Quand tu t’attaques à ta todolist sans avoir défini un plan d’action, ni posé un cadre pour chacune des tâches, tu peux être certaine que tu n’arriveras pas au bout.


Sans cadre, ton cerveau va utiliser tout le temps disponible et comme il ne sais pas combien de temps il a réellement et bien tu ne sauras pas t’arrêter.


Alors que si tu poses des limites temporelles, tu vas mettre en place des stratégies pour t’assurer de terminer dans le temps imparti.


Alors oui « les totolists » mais non pas « à rallonge ».

  • Etabli ta todo la veille

  • Définis 3 priorités

  • Définis un cadre temporel pour chaque tâche prioritaire.

  • Et matérialise dans ton agenda le créneau prévu en fonction de l’importance de la tâche : la plus importante toujours en premier pour t’assurer de la réaliser


📍« Un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois ». Loi de Carlson

Quand tu switches d’une tâche à une autre tu as l’impression de faire plus en moins de temps.


Sauf que ton cerveau, il ne suit pas forcément !


Passer d’une tâche à une autre et revenir à la première va lui demander une gymnastique ardue car il y aura toujours un résidu d’attention qui ne te permettra pas d’être pleinement concentrée et d’avancer efficacement.


Le multitasking paradoxalement n’est pas la solution pour t’assurer d’être productive.


➔ Alors quoi ?

  • Une tâche après l’autre

  • Organise ton environnement

  • Coupe les sources de déconcentration

  • Réunis sur un même créneau des tâches de même nature, ça s’appelle du batching. (Oui, oui comme le batch cooking, qui est d’ailleurs une excellente façon de gagner du temps et manger sain)


📍« L’ordre dans lequel nous effectuons une série de tâches influe directement sur le temps qu’elles nous prennent. » Loi de Taylor

C’est tellement facile de dire oui, pas besoin d’argumenter, c’est oui c’est tout.


Mais t’es-tu déjà demandé à quoi tu renonçais en disant oui à tout ?


Quand une personne vient perturber ton flow avec une demande particulière, tu es obligée de morceler ton travail et du coup tu es moins efficace.


Mais aussi, et c’est là que la loi de Taylor est applicable, bien souvent quand une personne vient avec une demande particulière, elle n’a pas en main tous les prérequis nécessaires à la réalisation, donc tu seras obligée de revenir plusieurs fois sur cette tâche n’ayant pas toutes les informations préalables.


➔Et donc ?

Précise à tes interlocuteurs de s’assurer de te donner tous les éléments nécessaires à la réalisation de ce qu’ils demandent avant de leur donner réponse et de t’engager.


Ainsi tu préserveras ton temps en ne l’investissant pas dans des actions inutiles ou chronophages


📍« 80% des effets sont le produit de 20% des causes. » Principe de Pareto

La perfection est une illusion.


Rien n’est jamais parfaitement parfait et ce qui sera parfait à tes yeux ne le sera pas aux yeux de l’autre.

Donc quel intérêt de perdre son temps à la recherche d’une perfection inatteignable ?


Il est reconnu que sur 100% du temps que tu passes sur une tâche :

  • Les premiers 50% du temps font déjà un 80% parfait.

  • Les 50% du temps restants sont le 20% de fignolage : trouver le mot parfait, la formule parfaite, la couleur parfaite …


Or ces 20% « parfaits » la plupart de tes interlocuteurs ne les remarqueront même pas s’ils sont manquants.

➔Verdict :

Tu peux libérer 50% de ton temps en ne recherchant pas la perfection !

Le 80% parfait est suffisant !



📍« Il existe chez les êtres humains des rythmes biologiques qui influencent directement notre productivité » Loi Swoboda-Fliess-Teltscher

Dans une de mes dernières newsletters (tu peux t'inscrire ici), je t’ai déjà parlé de nos cycles. Comme la nature nous avons nos saisons, notre biorythme.


Ce biorythme s’applique aussi pour nos journées, nous n’avons pas la même énergie le matin que le soir ou en milieu d’après-midi.


Parfois plus dans une dynamique créative, d’autres fois plus dans l’échange ou encore dans le besoin de bouger.


➔Et si :

Et si tu adaptais ton espace-temps à ton propre tempo, à TON biorythme en repérant tes différentes phases et planifiant tes tâches en fonction ?


📍« 1 heure n’est pas toujours égale à 1 heure » Loi de Fraisse

Le temps est une émotion !

Et non je ne suis pas accro au CBD !


N’as-tu jamais remarqué comme le temps semble passer vite quand tu fais quelque chose avec plaisir, tellement que tu en oublies de regarder l’heure.


Et à l’inverse quand tu t’ennuies ou que la tâche te semble inutile ou inintéressante, comme les minutes te paressent des heures ?


Pourtant, 1 heure reste 1 heure, donc on est bien dans le domaine des émotions !


➔Comment ne pas tomber dans le piège ?

Cette loi nous indique que nous avons cette tendance à commencer par faire ce qui nous plait ou nous parait facile au détriment de ce qui est important.


Attention au piège de commencer tes journées par des tâches sans grande valeur ajoutée comme répondre aux mails, ranger ton bureau, surfer sur les réseaux, peaufiner un visuel, plutôt que te bloquer 2h pour travailler en profondeur sur des tâches essentielles à la réalisation de tes objectifs.


Car on a vite fait de se laisser entrainer et arrive la fin de la journée où soit tu te rends comptes que tu t’es laisser envahir par le non essentiel soit tu es tellement épuisée que tu ne peux plus te concentrer sur ces actions à forte valeur.


Ce ne sont pas les seules

Douglas, Murphy, Illich, Laborit, Kotter, Brooks, Ecclesiaste, Talleyrand, Churchill et probablement d’autres ont énoncé des lois qui démontrent que le temps, selon moi, n’est finalement que la gestion de nos émotions.


Ce sont nos façons de réagir aux événements qui influencent notre placement dans notre espace-temps.





A toi de battre le bon tempo pour redonner de la fierté à tes fins de journée !









N’hésite pas à me laisser un message, mail, commentaire pour me dire comment tu as mis en application une de ces lois.!

Et tu peux aussi venir en discuter avec moi lors d’une session découverte https://www.untempour-l.com/session-decouverte.

On décryptera tes challenges et je te donnerai les premières clés pour déverrouiller la situation !


76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cet article t'a intéressée et tu souhaites en savoir plus sur comment mieux optimiser ton temps, laisse moi tes coordonnées