• estellebochert

Deep Work, c'est quoi donc ❓


Littéralement « Travail profond »


Les personnes qui s’intéressent à la productivité, la gestion du temps, en ont forcément déjà entendu parler.


Mais toi 👇🏻,

qui te sens perdue,

qui as du mal à te concentrer,

qui ne comprends pas pourquoi tu ne termines pas ce que tu commences,

qui as l’impression de n’avoir jamais le temps de rien

ou qui as tendance à reporter au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui,

peut-être devrais tu continuer à lire cet article !




Je vais tenter de vulgariser cette notion que nous devons à Cal Newport et qu’il détaille dans son livre : « Deep Work - Rules for Focused Success in a Distracted World »


Dans la notion de Deep Work se mêlent : volonté, habitudes, gestion de l’environnement, concentration, routines, interruptions, distractions, addiction, stimulation permanente, ennui, procrastination, OBJECTIFS.


Whaou ! Là tu te dis, elle nous emmène où Estelle ?


Alors reprenons du début, avec la définition exacte du Deep Work donnée par notre auteur :


« Le Deep Work est la capacité à se concentrer sans distraction sur une tâche difficile. C’est une compétence qui vous permet de maîtriser des informations compliquées et de produire de meilleurs résultats en moins de temps. » — Cal Newport

En gros, pour faire simple et avec mes mots : c’est notre capacité à rester concentré pendant un temps donné sans aucune distraction et pour accomplir une tâche qui a de la valeur (pour nous)


Ok tu vois où je veux en venir ?


Plus qu’une notion, le Deep Work est une méthode qui s’acquière à force de pratique.


Je pense que la notion de distraction est celle qui est la plus liée au Deep Work.

  • Savais-tu qu’en moyenne nous sommes interrompus, distraits toutes les 3 minutes par, une notification, un collègue, un enfant, une image, un son, une vibration ?

  • Savais-tu aussi que lorsque tu as été distrait, il te faut environ 20 minutes pour retrouver le même niveau de concentration qu’avant d’avoir été interrompu ?

  • Enfin savais-tu que lorsque tu passes d’une tâche A à une tâche B et que tu reviens à la tâche A, il y ce qu’on appelle le « résidu d’attention » qui limite tes performances dans l’accomplissement de la tâche A ?


Mettons nous dans une situation fréquente, que nous vivons toutes :


Imagine, tu es en train de travailler sur une tâche très complexe et importante pour toi (comme moi en ce moment qui suis en train d’écrire cet article), et …BING 🔔 voilà une notification qui arrive !


Plusieurs choix s’offrent à toi :


a) Tu décides de l’ignorer : malgré tout, ça y est, tu as été distraite !

« Qu’est-ce que ça peut bien être ? » « C’est peut être un mail important ? » « Et si c’était un nouveau client ? » « C’est peut-être la réponse que j’attends depuis si longtemps » Et si ..."

Ton cerveau cogite 🤯et n’est carrément plus focalisé sur ce qui, au départ, était TRES important pour toi d’accomplir aujourd’hui.


Bref, même si tu décides d’ignorer l’interruption, il est trop tard tu n’es plus focus sur ton travail !


b) Tu te dis « je regarde juste si ce n’est pas un truc urgent et sinon je répondrai plus tard »

Même schéma, le temps de regarder, de te rendre compte que finalement ce n’était qu’une énième sollicitation sans intérêt, et pfff ta concentration c'est évaporée.

Tu vas même probablement en profiter pour faire un tour sur LinkedIn ou Facebook, répondre à 2 ou 3 posts et consulter ton tchat WhatsApp,

d’après toi combien de temps as-tu perdu à faire des choses non-prévues et surtout NON ESSENTIELLES ?


c) Tu arrêtes ce que tu es en train de faire à chaque BING 🔔 de ton téléphone !

Je pense que là, tu devrais te poser la question de la réelle importance que tu accordes ce que tu es en train de faire !



Dans ces 3 situations, tu as été interrompue dans une tâche A, pour orienter ton esprit vers une tâches (moins essentielle) B.


Pour revenir à la tâche A (ton objectif du jour), ton cerveau va avoir besoin de beaucoup plus de temps ⏳ car il restera pendant un certain temps un « résidus d’attention » sur la tâche B.


En clair, une partie de ton cerveau sera encore, pour un moment, orienté vers la réponse que tu viens de donner ou le post que tu viens de lire.


Ainsi tu n’auras pas uniquement perdu le temps passé sur la tâche B mais aussi ce temps qu’il te faudra pour te reconcentrer.


Et ce n’est pas tout, tu vas vouloir rattraper ce temps perdu ce qui va te générer du stress 😣 et de la frustration et donc de la fatigue qui fera que tu seras moins productive et donc que tu perdras encore plus de temps à avancer vers ce qui compte réellement pour toi !


Voilà comment un simple « BING » peut te faire perdre un temps précieux et t’empêcher d’avance vers tes objectifs !


Alors ❓ On fait comment ❓









(Je suis certaine que tu as hâte de lire la suite, elle fera l’objet d’un 2ème article car ton temps de pause est terminé, il est temps pour toi de retourner à ta tâche A ) 😋

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cet article t'a intéressée et tu souhaites en savoir plus sur comment mieux optimiser ton temps, laisse moi tes coordonnées